Twitter
Google Plus
email
Accueil du forum rencontre
Contact de ce forum autisme
Barre de Recherche

Autres sites
Autres sites pour des rencontres (virtuelles ou réelles) entre aspies :

Page Facebook


Profil d'Admin





espace
espace titre du forum connexion au forum
    description du forum
Texte de ma part du genre fantasy et horreur

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet    Rencontres entre aspergers Index du Forum -> -> Ancien -> Anciennes rubriques -> ZL- Zone Libre -> ZL- Bla-Bla, discussions diverses
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Awca
Qu'est ce qu'un invité ?

.
.

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016 espace
Messages: 6
Sexe :: Homme
Département de résidence: 25000 Doubs
Année de naissance:: 1996
Pays de résidence :: France
Quel(les) relation(s) recherchez-vous?: amitié
Votre forme d'autisme est :: Un diagnostic officiel

MessagePosté le:Jeu 21 Sep - 18:16 (2017)    Texte de ma part du genre fantasy et horreur Répondre en citant

Salutations tout le monde 
je mets en ligne une histoire que j'écris  
c'est de la fantaisie plutôt sombre, avec de l'horreur 
dites-moi ce que vous en pensez et puis bonne lecture 

 

 
Le Voyageur 
1.      Première Histoire : L’Ombre 

 
  Durant l’une de ces nuits d’hiver, baigné dans la noirceur la plus totale et sous un froid constant, défiant quiconque oserait s’aventurer au dehors. Dans cette forêt avait toujours régné un silence profond, jamais de chant d’oiseaux ou de bruissements venant d’un quelconque animal ne venait le troubler et pourtant ce soir-là dans la pénombre l’on pouvait entendre les bruits de pas lents, ceux d’un Voyageur meurtri.


L’usure de tout son attirail pouvait témoigner du temps qu’il avait dû passer parcourant les routes. De ses grandes bottes trouées ne le protégeant plus du mauvais temps, son grand manteau rapiécé, qu’il avait jadis porté fièrement et qui lui avait toujours permit de rester cacher lorsqu’il en avait ressenti le besoin. Ainsi que son haut chapeau, majestueux qu’il était à l’époque, dissimulant son visage lorsqu’on cherchait à le trouver, seulement pathétique en ce moment, tout cela faisait bien peine à voir je vous le dis honnêtement.
Mais parmi tout cela, une chose, une seule attirait mon œil expert, extirpant l’homme de cette misérable description, à l’abri sous son vieux manteau, il portait à sa taille une magnifique rapière, une pièce d’exception provenant certainement d’un passé lointain.


Cet homme semblait crouler sous la fatigue, chaque pas risquant de s’affaisser, son esprit tentant au mieux de le garder éveillé, il avait l’air inquiet, regardant derrière lui comme s’il s’attendait à ce que quelque chose surgisse à tout moment.
Depuis tout à l’heure un brouillard sombre commençait à encercler les lieux, enveloppant ce voyageur avant d’envahir le ciel et de le conquérir. Bientôt cet homme ne put plus voir bien loin, pas plus que s’il n’avait eu les yeux fermés. Mais sa vision n’était pas la seule à être handicapée, suivant le brouillard une odeur malsaine se faisait sentir, si forte à un point tel qu’il fut obligé de se couvrir le nez. Elle lui semblait si proche, comme s’il y avait à ses pieds une chose qui pourrissait là depuis un long moment, se mit-t-il à penser, il s’arrêta un instant avant de vérifier, au cas où, sait-on jamais, mais de ce constat il n’arriva à apercevoir là que le brouillard, il décida tout de même après cela de reprendre sa route ne se fiant seulement plus qu’à son instinct et pendant un moment il lui semblait suivre le chemin. Il allait lentement de peur de trébucher, s’habituant peu à peu, il commença à marcher d’un pas plus confiant, tant qu’il ne s’en éloignait pas, il ne croiserait rien ici d’autre que des gens, supposa-t-il, si seulement il y en avait voulant tenter le diable en pleine nuit dans cette région.


Et pourtant à travers le brouillard il remarqua face à lui une ombre, quel hasard, pensa-t-il avant de l’interpeller, l’ombre s’arrêta un instant, elle lui sembla se tourner vers lui, profitant de ce fait pour se présenter convenablement. La personne repartie de suite ne lui portant aucune attention, vexé qu’on l’ignore ainsi, le Voyageur l’appela à nouveau, il y ajouta peut-être une insulte ou deux, il est vrai que lorsqu’on se présente à vous il est mal vu et même très insultant de montrer tel dédain.
L’ombre se stoppa de nouveau, ravi il s’approcha enfin, mais l’Ombre se fit soudainement bien plus grande, bien plus menaçante, elle se pencha au-dessus de lui comme pour le juger, de ses yeux de prédateurs luisants à travers ce brouillard, elle l’observait. Le Voyageur ne savais que faire, un tel regard posé sur lui ne pouvait que le faire trembler de terreur, sous son manteau il avait déjà la main posée sur son fourreau, il ne pouvait savoir si une arme lui serait d’un quelconque secours face à quoi il était confronté, mais c’était la seule option qui se présentait à lui. Ils restèrent tous deux sans esquisser un geste, un moment qui lui parut être infini.


Le vent se mit à souffler en sa direction, il se demanda si par hasard ce ne serait pas l’Ombre elle-même qui était capable de cela, au fil des minutes il devint de plus en plus violent, il en fut sûr, ce vent l’obligeant à se couvrir de sa cape était causé par elle, l’empêchant alors de voir ce qu’elle s’apprêtait à faire, il s’imagina clairement son prochain mouvement : l’ennemie l’attaquerait sûrement de front, poussée par le vent qui lui permettrait de fondre sur lui à toute vitesse. Le déferlement de vent qui l’assaillait se mit à faiblir de peu, d’un mouvement soudain, elle lui fonça dessus suivit d’un cri aigu, son sang se glaça, il effectua une roulade pour se soustraire à cette Ombre, il ne vit pas où elle était passé et même s’il pensait avoir réussi à l’esquiver il en était tout autre, elle se tenait maintenant à ses côtés, il ne la remarqua pas, pas avant qu’elle ne se fonde dans le brouillard.


Il sentit à ce moment un frisson le parcourir, alors qu’il scrutait les environs, quelque chose le traversa, il n’y avait rien, pas même son ennemi. Quelque chose retentit loin derrière lui, un cri, non plutôt comme un hurlement bestial qui perça ce silence, il semblait provenir de toutes parts et restait interminable, ce ne pouvait qu’être cette ombre craignait-t-il, sous la peur, le Voyageur avait finalement dégainé son arme, une terreur si profonde qu’il ne l’avait fait que comme guidé par son instinct, à nouveau il observa mais n’y voyait pas plus que tout à l’heure, c’est alors que dans le brouillard, il distingua d’autres formes, se rapprochant rapidement jusqu’à lui, l’encerclant presque. Ces ombres se mirent à danser autour de lui et ce toujours sous un silence inquiétant. Ces choses en avaient-elles au-moins contre lui se demandait-t-il soudainement, était-t-il actuellement en danger, d’un geste il mit fin à ses interrogations, il pourfendit l’une d’entre elles à l’endroit présumé où était son cœur, le reste du groupe s’arrêta de virevolter un instant afin de se rendre compte de ce qui s’était passé, un instant court, mais qui fut suffisant pour que notre homme leur réserve le même sort, d’un habile mouvement il trancha à travers le brouillard et fendit de nouveau chacune de ces créatures qui l’avaient importuné. Les ennemis semblant tous morts, il ramena sa rapière à lui, sortit une sorte de linge avec laquelle il entreprit de la nettoyer du sang de ces derniers, mais là point de sang, à la place seulement des feuilles.


Il resta un court instant à les fixer, ne sachant comment réagir, son regard était perdu entre une confusion certaine et une incertaine contemplation, coupant court à ses pensées il préféra les retirer rapidement et remarquant la levée du brouillard, put ainsi reprendre sa route.
Revenir en haut
Admin.
Qu'est ce qu'un invité ?

Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013 espace
Messages: 4 427
Sexe :: Femme
Département de résidence: Côtes d'Armor
Année de naissance:: 1984
Pays de résidence :: France
Quel(les) relation(s) recherchez-vous?: Rencontres pour un maximum d'aspergers
Votre forme d'autisme est :: Un diagnostic officiel

MessagePosté le:Jeu 21 Sep - 23:39 (2017)    Texte de ma part du genre fantasy et horreur Répondre en citant

Bonjour,

Comme les rubriques sont ré-ouvertes, je déplace ce sujet au bon endroit sourire

Ce sujet est déplacé, il est maintenant dans la catégorie  ZL- Zone Libre ZL- Bla-Bla, discussions diverses


Cordialement,
_________________
Menu :
Messagerie
Membres par départements
Membres par pays

Faire connaître ce forum : Si vous participez à des forums sur l'autisme
Il n'est pas envisageable de pouvoir être compris et accepté tel que l'on est si on continue à cacher qui nous sommes, nos attentes, nos ressentis et différences... Ici, affirmons, montrons qui nous sommes au lieu d’oppresser nos différences et nos besoins différents en mimant des normes qui ne nous ressemblent pas et ne s'accommodent pas à nous.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Rencontres entre aspergers Index du Forum -> ZL- Bla-Bla, discussions diverses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures


Page 1 sur 1

 
Haut de page
Accueil du forum portail du forum
Liens partenaires :

Autisme et Neurodiversité           annuaireducoeur.com           Autisme Information Science


Groupes     Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation  
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com